sunset boulevard, valley of the dolls
Téléchargements:

L’envers de la médaille de la vie de star…

En l’absence de JF à l’animation, qui jouit depuis le 19 avril dernier de sa nouvelle vie de père d’un charmant petit garçon, Steven fait appel à des renforts, et pas à n’importe qui!

C’est Sylvain Démenti, que vous connaissez si vous suivez notre podcast et si vous regardez sa chaîne YouTube, qui rejoint Steven pour participer à ce nouveau bras de fer qui voit s’affronter les films légendaires Sunset Boulevard et Valley of the Dolls.

Boulevard du crépuscule

Sunset Boulevard est l’un des plus grands films du réalisateur Billy Wilder, et l’un des grands classiques hollywoodiens du 20e siècle. Racontant l’histoire (fictive) de l’ancienne star du muet Norma Desmond (Gloria Swanson, dans un rôle quasi autobiographique) qui, à l’aube des années 50, ne vit exclusivement que dans le passé, seule dans sa grande demeure, et qui s’adjoint les services d’un jeune scénariste paumé (William Holden) qui se retrouvera prisonnier, en quelque sorte, de sa nouvelle situation.

Le film en a influencé nombres d’autres et demeure à ce jour l’une des plus grandes oeuvres de l’histoire du cinéma. Mais qu’en on pensé Sylvain et Steven?

La vallée des poupées

Mark Robson est connu pour des films de guerre (The Bridges at Toko-Ri, Von Ryan’s Express), des films catastrophe (Earthquake), et… Valley of the Dolls.

Le film met en vedette Patty Duke (connue à cette époque pour son Oscar obtenu grâce à sa prestation dans The Miracle Worker), Barbara Parkins et la défunte Sharon Tate (il s’agit de son avant-dernier film avant qu’elle ne meurt tragiquement aux mains de la bande de cinglés de Charles Manson).

Le film raconte la montée vers le succès et le déclin de trois amies qui tombent dans les pièges de la gloire et de la vie de star.

Fait intéressant, le film a eu droit à une parodie, Beyond The Valley of the Dolls, sortie en 1970 et co-écrite par le critique Roger Ebert. Ce film est, comme l’original, devenu culte avec le temps.

Votre contribution

Le Bras de fer des films ne pourrait exister sans auditeurs (enfin, oui, mais à quoi bon?). Votre présence assidue à chaque épisode est vraiment très appréciée.

Vous pouvez, si vous le désirez, nous encourager en faisant vos achats sur Amazon via les liens qui se trouvent dans ce texte, ou sur notre site web.

Vous pouvez également faire un don directement sur le site, grâce au logo cliquable Paypal que vous trouverez sur nos pages, ou encore vous pouvez vous joindre à nos Patrons sur Patreon.

Quoi que vous décidiez, nous vous aimons de tout coeur.

Laisser un commentaire
Partagez cet épisode
  • Previous Post

  • Next Post

Le bras de fer des films © 2016